étude de phase II-III visant à comparer la tolérance et l’efficacité d’un schéma thérapeutique connu : le folfirinox modifié versus le traitement de référence actuel chez des patients ayant des tumeurs des voies biliaires localement évoluées, non résécables et/ou métastatiques.

Essai clinique

Type : Institutionnel
Statut dans le centre : Ouvert
Phase : III
Étape du traitement/prise en charge : Chimiothérapie
Date d'ouverture : 15/12/2015
Date clôture : 01/09/2023
Promoteur : CHU Saint-Etienne
Résumé :

Les tumeurs des voies biliaires sont rares et la prise en charge complexe. L’association de gemcitabine et cisplatine est actuellement le traitement de référence en première ligne. Il a été observé au cours d’étude cliniques que l’association de 5FU + oxaliplatine + irinotécan augmentait la survie globale des patients ayant un adénocarcinome du pancréas. En raison des similitudes histologiques, thérapeutiques et pronostiques du cancer du pancréas et des voies biliaires, l’évaluation de cette trithérapie comparée au traitement de référence actuel peut être intéressante.

L’objectif de cette étude est de comparer la tolérance et l’efficacité de ces 2 traitements et de valider un traitement plus efficace que le traitement de référence actuel.

Avant l’inclusion dans l’étude, un scanner thoraco-abdomino-pelvien avec et sans injection de produit de contraste sera effectué (ou une imagerie par résonnance magnétique abdomino-pelvienne et une radiographie du thorax en cas de contre-indication). 
Un examen clinique et bilan sanguin seront réalisés 8 jours avant le début du traitement.

Les patients auront un drainage biliaire en cas d’obstruction des voies biliaires et seront répartis de façon aléatoire en 2 groupes :

- Les patients du premier groupe (GEMCIS) recevront du cisplatine par voie intraveineuse (IV) de 1h suivi de gemcitabine par voie IV de 30 min le premier et le 8ème jour de chaque cure. 
Ce traitement de 8 cures sera répété toutes les 3 semaines pendant 6 mois en l’absence de progression de la maladie ou de toxicité inacceptable.

- Les patients du deuxième groupe (FOLFIRINOXm) recevront de l’oxiplatine par voie IV de 2h, de l’irinotécan par voie IV de 1h 30 min, de l’acide folinique par voie IV de 2h en même temps que ce dernier et du 5FU par voie intraveineuse continue pendant 46h le premier jour de chaque cure. 
Ce traitement de 12 cures sera répété toutes les 2 semaines pendant 6 mois jusqu’à progression de la maladie ou toxicité inacceptable. 
En fonction de l’efficacité ou non du traitement du deuxième groupe, l’étude de phase 3 sera réalisée ou non et les patients répartis de façon aléatoire lors de la phase 2 seront pris en compte dans la phase 3.

Une évaluation de la tumeur par scanner thoraco-abdomino-pelvien et imagerie par résonnance magnétique sera effectuée tous les 3 mois.
Les patients seront suivis pendant 2 ans.

Domaines/spécialités :
  • Cancers digestifs
    • Foie –Voie biliaire
Pathologies :
  • Tumeur maligne du foie et des voies biliaires intrahépatiques - Cim10 : C22
  • Tumeurs malignes des voies biliaires, autres et non précisées - Cim10 : C24
  • Tumeur maligne des voies biliaires, sans précision - Cim10 : C249
Liens externes :

Critères de population

Sexe : Homme et femme
Age minimum : 18 ans
Critères d’inclusion :
  • Age ≥ 18 ans.
  • Tumeur des voies biliaires intra-hépatiques, extra-hépatiques ou de la vésicule biliaire, prouvée par histologie ou cytologie.
  • Métastases viscérales mesurables (au moins une lésion > 10 millimètres) et/ou tumeur primitive non résécable mesurable.
  • En l’absence de métastase viscérale, confirmation par un chirurgien hépatobiliaire en réunion multidisciplinaire de la non résécabilité.
  • Indice de performance ≤ 1 (OMS).
  • Fonction hépatique : bilirubine 25 g/L.
  • Fonction rénale : créatinine 60 mL/min.
  • Fonction hématologique : polynucléaires neutrophiles ≥ 2 x 109/L, plaquettes ≥ 100 x 109/L, taux de prothrombine > 70%.
  • Patient affilié à un régime de sécurité sociale.
  • Consentement éclairé signé.
Critères d’exclusion :
  • Neuropathie sensitive périphérique avec gêne fonctionnelle avant le début du traitement.
  • Maladie inflammatoire chronique de l’intestin et/ou occlusion intestinale.
  • Carcinome ampullaire ou cancer du pancréas avec infiltration des voies biliaires ou les tumeurs mixtes (hépatocholangiocarcinome).
  • Autre tumeur maligne sauf carcinome basal in situ ou carcinome du col utérin traité à visée curative ou autre tumeur maligne traitée et considérée guérie depuis au moins 5 ans.
  • Facteurs de comorbidités majeurs (angor instable, infarctus du myocarde survenu il y a moins de 6 mois, insuffisance cardiaque, hypertension artérielle non contrôlée).
  • Déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase connu ou suspecté.
  • Chimiothérapie et/ou radiothérapie
  • Impossibilité de se soumettre au suivi médical de l’essai pour des raisons géographiques, sociales ou psychiques.
  • Femme enceinte ou en cours d’allaitement.

Centres d'investigation

Nom : Hôpitaux de Brabois Adultes - CHRU de NANCY
Ville : NANCY (54)
RESPONSABLE MÉDICAL
Aucun responsable médical renseigné
CONTACT TECHNIQUE
Nom : DAGUIN
Prénom : Charlotte
Téléphone : 03 83 15 76 61
Email : c.daguin@chru-nancy.fr
Nom : CHU de Reims
Ville : REIMS
RESPONSABLE MÉDICAL
Nom : Dr HEURGUE
Prénom : Alexandra
Téléphone : 03 26 78 88 82
Email : aheurgue@chu-reims.fr
CONTACT TECHNIQUE
Nom : M. FERON
Prénom : Thomas
Téléphone : 03 26 83 26 31
Email : tferon@chu-reims.fr

Référentiels Oncologik

Aucun référentiel n'est lié à cet essai.