Etude de phase II, évaluant l’efficacité et la tolérance de la gemcitabine associée à un sel de platine en combinaison avec le bévacizumab (Avastin®), chez des patients ayant un carcinome du canal collecteur du rein métastatique.

Essai clinique

Type : Institutionnel
Statut dans le centre : Clos aux inclusions
Phase : II
Étape du traitement/prise en charge : Thérapie ciblée
Date d'ouverture : 19/02/2015
Date clôture : 01/07/2021
Promoteur : UNICANCER
Résumé :

L’objectif de cette étude est d’évaluer l’efficacité et la tolérance de la gemcitabine associée à un sel de platine en combinaison avec le bévacizumab (Avastin®), chez des patients ayant un cancer métastatique du rein de type carcinome du canal collecteur (tumeur de Bellini) ou cancer médullaire.

Les patients recevront une chimiothérapie à base de gemcitabine administrée en perfusion intraveineuse au premier et au huitième jour de chaque cure, et de cisplatine ou carboplatine, selon le choix du médecin, administré en perfusion intraveineuse au premier jour de chaque cure, associée à un traitement par bévacizumab administré en perfusion intraveineuse au premier jour de chaque cure. Ces traitements seront répétés toutes les trois semaines, pendant six cures.

Les patients stables ou répondeurs aux traitements, recevront le bévacizumab administré seul en perfusion intraveineuse au premier jour de chaque cure, jusqu’à la rechute ou l’intolérance.

Les patients seront revus tous les trois mois. Le bilan de suivi comprendra notamment un examen clinique complet, un examen radiologique (scanner thoraco-abdomino-pelvien, scanner cérébral et/ou IRM), et un bilan biologique.

Domaines/spécialités :
  • Cancers uro-génitaux
    • Rein
Pathologies :
  • Tumeur maligne du rein, à l'exception du bassinet - Cim10 : C64

Critères de population

Sexe : Homme et femme
Age minimum : 18 ans
Critères d’inclusion :
  • Age ≥ 18 ans.
  • Carcinome métastatique du canal collecteur ou carcinome médullaire du rein histologiquement confirmé.
  • Echantillons tumoraux disponibles pour la relecture centralisée par un anatomopathologiste (médullaires acceptés).
  • Patient néphrectomisé ou non.
  • Patient naïf de traitement anti-angiogéniques ; Une chimiothérapie adjuvante de la tumeur localisée est admissible si elle a été arrêtée depuis plus de 12 mois au moment de l’inclusion.
  • Esperance de vie estimée ≥ 12 semaines.
  • Au moins une lésion mesurable selon RECIST 1.1.
  • Indice de performance ≤ 2 (ECOG).
  • Fonction hématologique : neutrophiles ≥ 1,5 x 109/L, hémoglobine >= 9 g/dL, plaquettes >= 100 x 109/L.
  • Fonction hépatique : bilirubine totale ≤ 1,5 x LNS (ou
  • Fonction rénale : clairance de la créatinine ≥ 60 mL/min (calculée suivant la méthode MDRD) et >= 30 mL/min quand on utilise le carboplatin.
  • Fonction cardiaque : FEVG ≥ 50%.
  • Absence de protéinurie à l’inclusion définie comme étant
  • Taux de Prothrombine (TP) ou temps de thromboplastine partielle (PTT) avec une différence
  • ECG avec un rythme sinusal normal ou cliniquement non significatif selon l’investigateur.
  • Patient affilié à la sécurité sociale.
  • Contraception efficace pour les hommes et les femmes en âge de procréer jusqu’à 6 mois après la fin du traitement.
  • Test de grossesse négatif requis avant l’entrée dans l’étude.
  • Consentement éclairé signé.
Critères d’exclusion :
  • Irradiation durant les 4 semaines précédant l’inclusion.
  • Traitement antérieur par chimiothérapie ou anti-angiogénique de la famille des inhibiteurs de la tyrosine kinase comme l’axitinib, sunitinib, sorafenib, pazopanib, tivozanib, mTOR inhibitor (Temsirolimus or everolimus) et par des produits ciblant le VEGF tel que bévacizumab et VEGF-TRAP (aflibercept).
  • Traitement à visée curative par antiagrégant plaquettaire (aspirine ou clopidogrel), anticoagulant ou tout autre agent thrombolytique oral ou parentéral, débuté dans les 2 semaines précédant l’inclusion.
  • chirurgie significative, selon l’investigateur, au niveau abdominale, thoracique, neurologique ou sur une autre localisation dans les 28 jours précédant la première administration du traitement à l’étude, ou plaie non guérie au moment de la première administration du traitement à l’étude, ou patients ayant subi une procédure chirurgicale mineure y compris la mise en place d’un dispositif d'accès vasculaire dans les 2 jours précédant la première administration du traitement à l’étude.
  • Allergie connue à un des composants du traitement expérimental ou à un de ses excipients.
  • Présence prouvée de métastases du Système Nerveux Central (SNC) ou d’une compression médullaire. Dans ce but, le patient devra réaliser une IRM ou un CT-Scan cérébral (avec produit de contraste si possible) dans les 28 jours précédant l’inclusion.
  • Un autre type histologique de cancer rénal.
  • Hypertension artérielle (160 mm Hg en systolique et/ou 90 mm Hg en diastolique) non contrôlée par un traitement adapté.
  • Troubles cardiovasculaires : insuffisance cardiaque congestive ≥ NYHA II, infarctus du myocarde ou pontage coronarien dans les 6 mois précédant l’inclusion, angine de poitrine en cours non stabilisée ou grave.
  • Antécédent d’évènement hémorragique ou thromboembolique cliniquement significatif durant les 6 derniers mois, ou prédisposition héréditaire connues aux saignements ou aux thromboses ou antécédent de fistule abdominale, de perforation Gastro-Intestinale (GI), d’abcès intra-abdominal ou saignements GI dans les 6 mois précédant la première administration du traitement de l’étude, antécédent d’hémoptysie de grade ≥ 2 (définit par un volume >= 2,5 mL de sang rouge vif par épisode) durant le mois précédant l’inclusion.
  • Ulcère gastroduodénal évolutif.
  • Fracture osseuse non traitée.
  • Neuropathie périphérique de grade > 2 (selon NCI CTC v 4.0).
  • Infection nécessitant l’administration intraveineuse d’antibiotique au moment de la première administration du traitement à l’étude.
  • Selon le jugement de l’investigateur, toute preuve de maladie systémique sévère ou incontrôlée (par exemple maladie respiratoire, cardiaque, hépatique ou rénale instable ou non équilibrée), ou toute autre affection médicale aiguë ou chronique qui pourrait interférer avec la participation du patient à cette étude.
  • Autre cancer durant les 3 ans précédant l'inclusion (à l'exception d'un carcinome cutané baso-cellulaire et/ou carcinome in situ du col utérin et/ou cancer de la vessie au stade PT1/a).
  • Sérologie VIH positive.
  • Altération mentale ou raison médicale, géographique, sociale, familiale ou psychique ou toute situation qui, selon l’investigateur, pourrait interférer avec la compréhension de l'étude par le patient, la sécurité du patient, l’observance aux procédures de l’étude, le suivi médical et à toutes autres exigences du protocole.
  • Patient ayant participé à un essai clinique avec un autre produit à l’étude durant les 28 jours précédant l’inclusion.
  • Femme enceinte ou en cours d’allaitement.

Centres d'investigation

Nom : Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
Ville : STRASBOURG (67)
RESPONSABLE MÉDICAL
Nom : Dr BARTHELEMY
Prénom : Philippe
Téléphone : Non disponible
Email : p.barthelemy@icans.eu
CONTACT TECHNIQUE
Nom : ROBERT
Prénom : Anais
Téléphone : Non disponible
Email : anais.robert@chru-strasbourg.fr
Nom : ETIENNE
Prénom : Hélène
Téléphone : Non disponible
Email : Helene.ETIENNE@chru-strasbourg.fr
Nom : ANTHONY
Prénom : Anne
Téléphone : Non disponible
Email : anne.anthony@chru-strasbourg.fr
Nom : CHRU de Besançon
Ville : BESANÇON (25)
RESPONSABLE MÉDICAL
Aucun responsable médical renseigné
CONTACT TECHNIQUE
Nom : BERTHOD
Prénom : Diane
Téléphone : 03 70 63 24 03
Email : dberthod@chu-besancon.fr

Référentiels Oncologik

  • Reins